regisgerard.com... La pche sur toute la ligne -> Retour  la page d'accueil

Afficher la zapette des mises  jour de regisgerard.com !

RegisGerard - La pche sur toute la ligne

Les techniques :
Mouche
	articles
	dossiers
Carnassier
	articles
	dossiers
Salmonids
	articles
	dossiers
Carpe
	articles
	dossiers
Coup
	articles
	dossiers rgis grard la pche en eau douce Initiation
	Poissons
	Techniques
	Montages
	Gestes
	Conseils rgis grard la pche en eau douce Coin des Experts rgis grard la pche en eau douce Test Produits rgis grard la pche en eau douce Bons Coins rgis grard la pche en eau douce Histoires rgis grard la pche en eau douce Dernire Minute
English / Hrvatski tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Coup de Gueule
Coup de Coeur tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Annonces tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Belles Prises tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Questions tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Forum tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Salons tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Boutique
 

ANGUILLE

Poisson > ANGUILLE
De part sa morphologie proche de celle du serpent, l’anguille fait partie des poissons les plus connus même chez les non pêcheurs ; d’ailleurs son nom latin signifie « petit serpent ».

Anguilla Anguilla – Linné, 1758
Famille des Anguillidés
   

Description

L’anguille possède un corps serpentiforme, recouvert d’abondant mucus et de minuscules écailles visibles uniquement chez les sujets âgés d’au moins 4 ans. La tête petite et conique se termine par une grande bouche dont les mâchoires puissantes sont garnies de nombreuses petites dents, l’inférieure dépassant largement la supérieure. Les yeux sont petits tandis que les quatre narines bien marquées sur le museau jouent un rôle important de l’odorat.
Chez l’anguille pas de nageoire pelvienne, en revanche la dorsale et l’anale sont très longues et rejoignent la caudale formant ainsi une seule nageoire.
La coloration varie en fonction de l’âge et de l’habitat et va du gris foncé au brun-verdâtre, mais en règle générale s’éclaircit lorsque la maturité sexuelle approche. Le dos devient alors vert-gris, le ventre blanc, les flancs se recouvrent des reflets argentés !
   

Habitat et mœurs

En plus des rivières, l’anguille colonise volontiers les étangs, canaux, lacs et ruisseaux grâce à leur communication les uns avec les autres. Ce sont les fonds couverts d’éboulis rocheux, anciennes constructions, piles de ponts... qu’elle affectionne tout particulièrement. Mais elle s’installe également dans les bois immergés, dans les berges creuses, dans les entrelacs de racines.
L’anguille est une habitante de l’ombre qui passe le plus clair de son temps cachée dans des obstacles, à l’abri de la lumière. Elle demeure malgré tout aux aguets dans l’espoir d’un hypothétique repas. La grande activité est prévue quelques heures avant la tombée de la nuit et jusqu’au lever du jour. Les seules exceptions sont les jours de crue, d’orages au cœur de l’été qui viennent troubler l’eau mais aussi les journées couvertes et pluvieuses du printemps et de l’automne.
   

Régime alimentaire

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’anguille n’est pas difficile. Chez cet opportuniste, tout fait ventre : poissons, écrevisses, escargots d’eau, vers, insectes aquatiques et aériens, déchets divers et variés... La seule limite est leur taille, car l’anguille est dotée d’un bon estomac mais d’une petite bouche !
Quand le menu est riche, elle peut se montrer difficile, voire tatillonne, mais lorsque les temps sont durs, aucune proie potentielle n’échappe à son flair, digne des plus fins limiers.
   

Reproduction

Personne n’a jamais vu le ballet nuptial de ce poisson même si tous les scientifiques s’accordent à le situer dans la mer des Sargasses, au large de la Floride. La femelle libérerait jusqu’à un million d’ovules qui pour être extraites de son corps auraient besoin de la pression exercée uniquement dans ces grandes profondeurs. Les premières traces des alevins apparaissent quelques semaines plus tard. Les nouveau-nés se laissent porter par les courants chauds du Gulf Stream.
Une fois arrivées sur nos côtes, après 2 à 3 ans, les petites anguilles, appelées « civelles » qui atteignent alors la taille de 6 à 7 centimètres, remontent à la surface en se rapprochant des estuaires. Les mâles resteront pendant tout leur séjour sur les premiers kilomètres des fleuves et rivières, tandis que les femelles, plus grosses et plus puissantes, tenteront de remonter jusqu’aux sources si celles-ci n’excèdent pas 1000 m d’altitude.
Au terme de leur maturité sexuelle, 8 à 10 ans pour les mâles et 12 à 15 ans pour les femelles, les anguilles descendent vers l’Océan et rejoignent leur lieu de naissance pour donner la vie à leur tour. Durant ce périple de plus de 6000 km qui dure de 6 à 10 mois, la maturité sexuelle se poursuit à grande profondeur. Après la reproduction, les anguilles semblent mourir !
   

Noms étrangers

Eel (anglais) ; Aal (allemand) ; anguilla (italien) ; anguila (espagnol), jegulja (croate).

   

Durée de vie : en moyenne 15 ans, jusqu’à 25 ans
Taille : en moyenne 50 cm, jusqu’à 1,20 m
Poids : en moyenne 400 g, jusqu’à 2,5 kg

Revenir ...

 [ Precedente   |  Accueil  |  Poissons   | Plan du site  |  Droits reserves   |  Mentions legales   |  Qui sommes-nous   |  Nos activites   |  Contact