regisgerard.com... La pche sur toute la ligne -> Retour  la page d'accueil

Afficher la zapette des mises  jour de regisgerard.com !

RegisGerard - La pche sur toute la ligne

Les techniques :
Mouche
	articles
	dossiers
Carnassier
	articles
	dossiers
Salmonids
	articles
	dossiers
Carpe
	articles
	dossiers
Coup
	articles
	dossiers rgis grard la pche en eau douce Initiation
	Poissons
	Techniques
	Montages
	Gestes
	Conseils rgis grard la pche en eau douce Coin des Experts rgis grard la pche en eau douce Test Produits rgis grard la pche en eau douce Bons Coins rgis grard la pche en eau douce Histoires rgis grard la pche en eau douce Dernire Minute
English / Hrvatski tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Coup de Gueule
Coup de Coeur tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Annonces tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Belles Prises tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Vos Questions tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Forum tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Salons tous les poissons d'eau douces avec rgis grard Boutique
 

ABLETTE

Poisson > ABLETTE
Au 19ème siècle, l’ablette a été recherchée pour sa chair, mais aussi pour ses écailles brillantes qui servaient de base à la réalisation de colliers en perles artificielles, ornant les Belles de l’époque.

Alburnus Alburnus – Linné, 1758
Famille des Cyprinidés
   

Description

Les qualificatifs pour décrire l’ablette sont nombreux. Certains sont liés à son aspect physique, sa belle robe d’écailles argentées, d’autres à la forme de son corps, fin et élancé, d’autres encore concernent son tempérament capricieux et imprévisible...
Le corps comprimé latéralement est couvert d’écailles qui se détachent facilement. La bouche en oblique, nettement dirigée vers le haut, laisse apparaître une mâchoire inférieure plus longue que la supérieure, ce qui lui permet d’attraper facilement les proies venant de la surface.
La couleur argentée des flancs et du ventre donne au corps son aspect brillant que le dos gris-bleu, parfois vert, souligne. Les nageoires sont grisées.
   

Habitat et mœurs

L’ablette est présente dans tous les types d’eau classés en seconde catégorie. Mais c’est la rivière lente, riche en nourriture, qu’elle semble le plus apprécier. Toutes les tailles y sont présentes.
Dans les canaux, elles sont souvent petites mais très nombreuses. En lac, leur nombre diminue, mais leur taille augmente. Dans certaines eaux closes, étangs, sablières où elles ont été introduites soit par l’homme soit par les crues, les ablettes grossissent très vite mais ne se reproduisent pas.
Quel que soit le type d’eau, les ablettes, poissons grégaires, se rassemblent en très grand nombre au moment de leur reproduction. Le reste du temps, dispersées en petits groupes, elles évoluent proche de la surface à la recherche de leur nourriture. Elles sont toujours en mouvement et vu le nombre de leurs prédateurs, toujours sur la défensive, prêtes à bondir !
   

Régime alimentaire

Comme tous les cyprinidés, l’ablette a un régime alimentaire très varié, elle s’adapte constamment à la nourriture disponible! Les alevins se nourrissent exclusivement de plancton, tandis que les adultes mangent le plus souvent ce qu’ils trouvent, vers, larves, mollusques, algues et divers débris végétaux.
Pouvant évoluer à toutes les hauteurs d’eau, l’ablette consomment également des insectes aquatiques à tous les stades de leur évolution, mais aussi terrestres qui tombent accidentellement dans l’eau.
   

Reproduction

C’est sur les fonds de sable, sur les racines ou dans les herbes aquatiques, quand l’eau atteint 14°C, que l’ablette entame sa reproduction. Chaque femelle dépose de 1500 à 3000 ovules. Une fois fécondés, les œufs donneront naissance, deux à trois semaines après, à des alevins. Ces derniers viendront sur les frayères, eux aussi, se reproduire 2 à 3 années plus tard.
La croissance de l’ablette est lente. La première année, elle dépasse rarement la taille de 3 cm. Il est fréquent que pendant plusieurs saisons la population décline, soit pour cause de pollution chronique, soit suite à plusieurs mauvaises reproductions dues aux crues ou à des chutes de température. Heureusement, en seulement quelques années, elles réapparaissent par milliers.
   

Noms étrangers

Bleak (anglais) ; Laube, Uckelei (allemand) ; alborella (italien) ; bielizna (polonais) ; uklija (croate).

   

Durée de vie : en moyenne 5 ans, jusqu’à 8 ans
Taille : en moyenne 10 cm, jusqu’à 30 cm
Poids : en moyenne 15 g, jusqu’à 150 g

Revenir ...

 [ Precedente   |  Accueil  |  Poissons   | Plan du site  |  Droits reserves   |  Mentions legales   |  Qui sommes-nous   |  Nos activites   |  Contact